Politique de recherche et missions

Activités

espagnolenglish

Mise en place depuis 2013, la SFR a pour finalité de favoriser les échanges et les nouvelles collaborations sans se substituer aux travaux conduits au sein des unités de recherche :

  • Sur l'apprentissage, l'enseignement, la formation
  • En lien avec les demandes de terrain

C’est une structure fédérative qui regroupe des chercheurs de issus de 19 unités de recherche de l’Université de Toulouse.

La SFR accueille des chercheurs de terrain, elle constitue un lieu intermédiaire terrains scolaires et cliniques– chercheurs, chercheurs de disciplines différentes, monde académique – entreprise.

Elle organise des rencontres, séminaires et suscite de nouvelles collaborations, avec pour mission de mettre en relation les recherches sur le travail des enseignants et des formateurs, sur les savoirs, les sujets apprenants, les outils et les contextes :

  • Articulation spécialistes des savoirs académiques / les spécialistes de l’enseignement
  • Articulation en sciences sociales / sciences humaines sur les différences et les territoires en enseignement et formation
  • Articulation neurosciences / sciences humaines sur les apprentissages et leurs troubles
  • Articulation informatique / sciences humaines sur les EIAH

Elle est composée de 19 unités membres avec 250 enseignants chercheurs, près de 350 membres au total et 7 organismes partenaires et se structure en 3 thèmes fédérateurs et 12 axes de recherches indiqués ci-dessous :


Missions


La mission de la SFR-AEF est d’œuvrer :

  • pour la mise en place de programmes scientifiques qui s’ancrent dans des cadres extérieurs à la SFR, en intégrant des priorités nationales issues du Ministère de l’Education Nationale, de l’ANR ainsi que des priorités locales (universités, Rectorat, COMUE, Région).
  • pour l’élaboration d’un programme scientifique propre à la SFR qui prenne en compte à la fois des priorités locales, régionales ou nationales mais aussi le potentiel et les ressources des membres et partenaires de la SFR. L’objectif est de construire un programme de recherche commun avec un plan de route sur plusieurs années. Cette perspective se développe depuis 2015 avec le réseau recherche de Montpellier Languedoc Roussillon et se concrétise en 2019 par la tenue des troisièmes journées des ESPE d’Occitanie à Narbonne et par l’élaboration d’un projet commun en réponse à l’appel du PIA3 concernant la recherche pour l’Education et la formation des enseignants.